Dopée par la Fed, la Bourse de New York termine sur de nouveaux records

11/07/13 à 23:23 - Mise à jour à 23:23

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Bourse de New York a battu de nouveaux records jeudi, dopée par des commentaires du président de la banque centrale américaine (Fed), Ben Bernanke, rassurant le marché sur la poursuite d'une politique monétaire très accommodante.

Selon les résultats définitifs à la clôture, l'indice vedette Dow Jones Industrial Average s'est envolé de 1,11% (ou 169,26 points) à un nouveau sommet de 15.460,92 points, tout comme l'indice élargi Standard & Poor's 500 qui a grimpé de 1,36% (+22,40 points) à 1.675,02 points, un niveau jamais atteint en clôture auparavant. Le Dow Jones a ainsi dépassé son précédent record en clôture, atteint le 28 mai, à 15.409,39 points, le S&P 500 surpassant un zénith atteint le 21 mai, à 1.669,16 points. Le Nasdaq, à dominante technologique, s'est élevé quant à lui à son plus haut niveau depuis le 29 septembre 2000, à 3.578,30 points (+1,63% ou 57,54 points). Dans le sillage de ses homologues mondiales, la place new-yorkaise a applaudi jeudi des propos tenus la veille par le patron de la Fed assurant les investisseurs du maintien d'une politique monétaire particulièrement favorable aux marchés financiers. Au vu de la situation actuelle de l'emploi et de l'inflation aux Etats-Unis, encore éloignés des objectifs de l'institution, M. Bernanke a estimé qu'"une politique monétaire hautement accommodante (était) nécessaire pour l'économie américaine". Le marché obligataire a nettement progressé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a reculé à 2,574% contre 2,680% mercredi soir, et celui à 30 ans à 3,625% contre 3,688%. (Belga)

Nos partenaires