Diabolo - Infrabel souligne la bonne collaboration avec les investisseurs

29/11/13 à 12:03 - Mise à jour à 12:03

Source: Trends-Tendances

(Belga) La collaboration entre les différents partenaires de la liaison ferroviaire du Diabolo entre Anvers et l'aéroport de Zaventem se déroule parfaitement, a indiqué vendredi Infrabel. Le gestionnaire du réseau ferroviaire n'a pas souhaité aborder les clauses du contrat. Des journaux parlaient vendredi d'un "contrat qui étrangle" entre l'entreprise ferroviaire et le partenaire privé Northern Diabolo.

Diabolo - Infrabel souligne la bonne collaboration avec les investisseurs

D'après un porte-parole d'Infrabel, Frédéric Petit, la confiance règne entre les partenaires du projet Diabolo, principalement Infrabel, la SNCB et l'investisseur privé Northern Diabolo. Les journaux évoquent un "contrat qui étrangle". Si des objectifs en terme de nombre de voyageurs ne sont pas atteints, le supplément payé par les voyageurs pourrait être augmenté. Cette hausse éventuelle fait actuellement l'objet de discussions entre les différents partenaires, y compris le gouvernement. Une décision définitive n'a pas encore été prise. Une autre clause prévoirait que le partenaire privé pourrait mettre fin à la concession et qu'Infrabel devrait reprendre tous les coûts d'investissement. Cet élément ne serait pas à l'ordre du jour. Des sources bien informées parlent d'"un risque théorique". Du côté d'Infrabel, on ne veut pas évoquer les conditions du contrat. Le gestionnaire souligne qu'un supplément similaire existe dans d'autres pays. "Est-ce qu'on veut que la Belgique soit le seul pays dont l'aéroport ne soit pas desservi par le train?", se demande-t-on chez Infrabel. (Belga)

Nos partenaires