Dexia - Accord de principe sur la filiale DMA

08/11/12 à 16:33 - Mise à jour à 16:33

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le ministre français des Finances Pierre Moscovici a affirmé jeudi qu'un accord de principe était intervenu entre la Commission européenne et le gouvernement français à propos du sort de DMA (Dexia Municipal Agency), le véhicule de financement du groupe franco-belge en cours de démantèlement, indique le Wall Street Journal.

DMA devrait être intégrée dans un nouvel établissement de crédit, baptisé NEC, dont l'actionnariat sera constitué par l'Etat français majoritaire et par la Caisse des Dépôts (CDC) et la Banque Postale. Contrairement au plan initial, Dexia Crédit Local, lui, n'entrera pas au capital de ce nouvel établissement. "Compte tenu des évolutions envisagées, le prix de cession de DMA par Dexia serait désormais fixé à 1 euro, contre les 380 millions, augmentés du résultat de la période, prévus initialement", avait de son côté expliqué Dexia dans un communiqué diffusé jeudi matin. "Nous sommes en train de finaliser un accord à ce sujet avec la Commission européenne, ce qui nous permettra de mettre en place l'outil bancaire nécessaire pour nos collectivités locales avec l'Etat, la Banque postale et la Caisse des dépôts", a assuré Pierre Moscovici à des journalistes en marge d'un déplacement à Lyon. La volonté française de lancer ce nouvel établissement de crédit avait été freinée par les doutes émis par la Commission européenne à propos de la structure de l'opération. (VEK)

Nos partenaires