Des militants CSC manifestent à Mons contre le durcissement des contrôles de l'ONEM

11/06/14 à 17:18 - Mise à jour à 17:18

Source: Trends-Tendances

(Belga) Quatre mois après la première manifestation de la CSC à Liège contre le durcissement des contrôle de l'ONEM auprès des demandeurs d'emploi, un millier de militants syndicaux se sont réunis mercredi à Mons où ils ont manifesté pour plus de mesures de réinsertion et moins de répression pour les demandeurs d'emplois.

Des militants CSC manifestent à Mons contre le durcissement des contrôles de l'ONEM

Les militants de la CSC se sont regroupés mercredi sur le coup de 13h en face du siège montois du Forem et se sont rendus en cortège vers la Grand-Place de Mons via le siège de l'ONEM. Les travailleurs ont voulu ainsi marquer leur désaccord avec le durcissement des contrôles de l'ONEM chez les demandeurs d'emploi, dès 2015. "La diminution des allocations d'insertion dans le temps conduira à l'exclusion de 45.3000 personnes du chômage en fin 2015", a indiqué Lorenzo Marredda, permanent interprofessionnel des travailleurs sans emploi de la CSC Mons-La Louvière. "Nous demandons au gouvernement, notamment, de promouvoir des mesures de réinsertion plutôt que des mesures d'exclusion. Le transfert de compétences est une belle opportunité pour ce faire. Nous demandons aussi aux politiques de prendre leurs responsabilités et d'arrêter de mettre les demandeurs d'emploi en difficultés." La manifestation à Mons s'est déroulée dans un esprit bon enfant. Les militants de la CSC ont fini leur action par une "pendaison du chômeur", symbolisant un demandeur d'emploi ayant perdu ses allocations d'insertion. D'autres actions du même ordre sont au programme de la CSC, à la rentrée sociale en octobre et en janvier 2015. Les endroits de ces actions restent toutefois encore à déterminer. (Belga)

Nos partenaires