Des agriculteurs wallons bientôt aidés par des drones

25/07/14 à 20:18 - Mise à jour à 20:18

Source: Trends-Tendances

(Belga) La société coopérative agricole de la Meuse (SCAM), qui compte 2.400 agriculteurs coopérateurs, a acquis un drone développé par une société française et qui doit aider les agriculteurs dans la gestion de la fertilisation de leurs cultures, permettant in fine de réduire la pollution des nappes phréatiques, a-t-on appris vendredi en marge de la foire agricole de Libramont.

Des agriculteurs wallons bientôt aidés par des drones

Concrètement, le drone est équipé d'un capteur multispectral apportant des informations très précises sur le stade de développement de la plante cultivée. D'un poids de 0,7 kg, il est en mesure de couvrir 500 hectares par jour, soit l'équivalent de 700 terrains de football. "Cela donne des informations très précises sur la plante. Le modèle permet de sortir deux indicateurs agronomiques comme la biomasse de colza, soit le poids de colza au mètre carré, et le taux de chlorophylle du blé. Cela permet de connaître avec précision les besoins en azotes de la plante", explique Erick Lebrun, de la société française Airinov. Parmi les avantages du système, Erick Lebrun évoque un dosage précis des engrais permettant d'éviter tout gaspillage mais aussi de polluer les nappes phréatiques avec un excès de nitrates, ainsi qu'un gain de rendement et de qualité des parcelles. "On espère pouvoir offrir ce service, à la fin du quatrième trimestre 2014 ou début 2015, à tout le secteur agricole belge. En France, 2.000 agriculteurs ont déjà recours à cette technologie", explique Sébastien Weykmans, de la SCAM. Mais pour ce faire, il faudra qu'un arrêté royal vienne combler le vide juridique entourant actuellement les drones en Belgique. "Un texte avait été préparé par le Secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, mais il n'a pas pu être adopté avant la fin de la législature", conclut Sébastien Weykmans, qui attend avec impatience l'adoption de cette législation pour pouvoir rentabiliser un investissement de 28.000 euros. (Belga)

Nos partenaires