Dégressivité des allocations de chômage: un pas dans la bonne direction, selon le SNI

31/10/12 à 19:15 - Mise à jour à 19:15

Source: Trends-Tendances

(Belga) La dégressivité des allocations de chômage, qui entrera en vigueur jeudi 1er novembre, est "un pas dans la bonne direction", selon le Syndicat Neutre pour Indépendants (SNI), qui estime cependant que la mesure ne suffira pas et qu'une "approche ferme des chômeurs est nécessaire".

La dégressivité des allocations de chômage, qui entre en vigueur le 1er novembre, ne suffira pas, estime le SNI, qui veut que les allocations de chômage soient limitées dans le temps. Le SNI s'inspire ainsi de pays voisins. "En Allemagne, l'allocation est limitée à 24 mois, tout comme en France pour les demandeurs d'emploi qui ont moins de 50 ans. Aux Pays-Bas, l'allocation est limitée à 38 mois. Si l'on ajoute une activation accrue à une telle politique, on rendrait plus de services aux 431.000 demandeurs d'emploi que l'ONEM comptait en septembre." Une approche ferme limiterait également le nombre de "faux candidats", selon le syndicat. "Maintenant que les chômeurs sont de plus en plus activés et qu'ils doivent prouver qu'ils sont activement à la recherche d'un nouveau job, beaucoup plus de PME reçoivent des sollicitations de personnes qui ne sont vraisemblablement pas intéressées par le poste vacant, mais qui ont quand même postulé pour ne pas perdre leur allocation de chômage." Durant ces deux dernières années, 68% des patrons de PME auraient été confrontés à ces pratiques, selon une étude du SNI. (JAV)

Nos partenaires