CSC: "Trop de bus en panne à Liège par manque de mécaniciens"

14/10/13 à 14:28 - Mise à jour à 14:28

Source: Trends-Tendances

(Belga) La CSC réclame lundi l'embauche de mécaniciens supplémentaires au TEC Liège-Verviers. Trop de bus seraient hors service à cause de réduction de personnel et de manque de place pour procéder aux réparations. Un préavis de grève pourrait être déposé.

CSC: "Trop de bus en panne à Liège par manque de mécaniciens"

En août, sur les 330 bus que compte le dépôt de Robermont, 145 étaient hors service, selon la CSC Liège-Huy-Waremme. L'organisation syndicale dénonce ces immobilisations, qui seraient principalement causées par un manque d'effectif. Selon le syndicat, le nombre de mécaniciens a diminué de 295 à 285 personnes aujourd'hui alors que le nombre de bus a augmenté de 50 unités. "C'est insuffisant", juge Fabian Parisse, délégué CSC au service technique du TEC. "En été, il y a eu pas mal de problèmes liés à l'air conditionné. Pour le moment, nous sommes dans une période où il y a peu de pannes et nous n'arrivons malgré tout pas à faire sortir l'ensemble des bus. Cela ne va pas s'arranger en hiver." La CSC réclame l'embauche de plusieurs mécaniciens mais aussi la réouverture des ateliers de Bassenge afin de disposer de plus d'espace pour réaliser les réparations. Fabian Parisse craint que le nombre d'embauches ait été revu à la baisse en prévision de l'arrivée du tram à Liège en 2017, "car la maintenance sera alors assurée par un privé". Une réunion de concertation devrait avoir lieu dans le courant du mois. Si celle-ci n'aboutit pas à un accord, la CSC déposera un préavis de grève. (Belga)

Nos partenaires