Contrôles dans des snacks pitas: la moitié des échantillons trahissait un manque d'hygiène

25/04/13 à 14:30 - Mise à jour à 14:30

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaires (AFSCA) a mené une série de contrôles dans des snacks pitas en Belgique. Sur les 110 échantillons prélevés à cette occasion, la moitié présentait une mauvaise qualité microbiologique, annonce jeudi l'agence.

Contrôles dans des snacks pitas: la moitié des échantillons trahissait un manque d'hygiène

Des germes indiquant un manque d'hygiène ont été décelés. Par contre, aucun des échantillons prélevés ne présentait un danger pour la sécurité alimentaire. "Cela signifie que des agents pathogènes ou des toxines n'ont été détectés dans aucun échantillon", explique l'AFSCA dans un communiqué. Les contrôles ont été menés sur l'ensemble du territoire belge au cours de trois week-ends. L'objectif était de prélever dans des snacks à pitas, de façon tout à fait inopinée et à des moments de grande affluence, des échantillons de plats "chauds" prêts à être consommés. Une inspection a également été menée au sein des établissements contrôlés au cours de la semaine qui a suivi la réception des résultats. Il s'agissait pour l'AFSCA de communiquer aux opérateurs les résultats d'analyse défavorables concernant la qualité microbiologique mais aussi de contrôler l'hygiène. "Lors de ces inspections, une attention particulière a été donnée aux ingrédients utilisés ainsi qu'à l'hygiène générale et l'hygiène personnelle en particulier", précise l'AFSCA. Pour un tiers de ces établissements, les résultats n'étaient pas bons; 22 avertissements et 16 procès-verbaux ont été dressés. Les points problématiques les plus fréquents étaient l'absence d'installation correcte et réglementaire pour le lavage des mains, l'absence de maîtrise adéquate de la température, l'absence de thermomètre, une hygiène générale insuffisante, un personnel non formé ou encore un non-respect de la chaîne du froid. (Belga)

Nos partenaires