Conseils à l'investisseur jeune et débutant

13/12/17 à 15:57 - Mise à jour à 15:57

Source: Trends-Tendances

Il n'est jamais trop tard pour commencer à investir. Une règle à respecter cependant : ne pas avoir besoin de l'argent investi dans les cinq à dix prochaines années.

Conseils à l'investisseur jeune et débutant

© Getty Images/iStockphoto

Bienvenue dans l'univers des placements ! Avec du recul, il aurait peut-être même mieux valu que vous sautiez le pas l'an dernier, voire à l'automne 2014 ou 2011. Et s'il fallait désigner le moment le plus propice pour investir en Bourse ces dernières années, ce serait sans doute mars 2009. Sauf qu'à l'époque, personne n'osait plus s'y aventurer. Souvenez-vous : l'écroulement du système financier, la remise en cause de l'euro, tout cela déboucha sur une terrible crise économique.

1. Premiers pas

Armez-vous de patience et évitez d'investir tout votre argent d'un seul coup. Procédez avec méthode et achetez tous les mois un montant fixe en actions. Prévoir les creux et les pics du marché s'avère impossible. L'année prochaine pourrait en effet être marquée par une correction ou un krach, mais vous pourriez tout autant rester sur la touche et passer à côté d'une magnifique année boursière.

Dès lors, si nous recommandons de réaliser des placements périodiques, c'est que cette méthode permet d'acheter à la fois au plus haut et au plus bas du marché.

2. Quels investissements effectuer ?

A l'analyse des performances historiques, on s'aperçoit que ce sont les actions qui dégagent les rendements les plus solides. Dès lors, si vous pouvez vous passer de votre argent pendant une longue période encore, les placements en actions se révèlent une option intéressante.

Veillez néanmoins à toujours respecter la règle d'or suivante : le pourcentage en portefeuille des obligations ou d'autres titres à revenu fixe doit toujours être égal à votre âge.

Bref, plus vous êtes jeune, plus vous devriez détenir des actions. Dans un premier temps, pensez à privilégier les holdings, qui investissent dans diverses entreprises cotées ou non et réparties dans plusieurs secteurs et régions. Vous pouvez aussi obtenir une diversification satisfaisante en investissant dans des fonds mixtes ou des fonds d'actions investis dans le monde entier.

Cela dit, les lignes rouges dans votre portefeuille ne doivent pas non plus perturber votre sommeil.

Si vous avez une aversion au risque ou savez que vous allez prochainement avoir besoin de votre argent pour effectuer un achat important, les actions sont à éviter, car l'univers des actions reste malgré tout fait d'années de vaches grasses et de vaches maigres. Pour des fluctuations moins importantes, tournez-vous vers l'univers obligataire.

3. Comment construire son portefeuille ?

Les liquidités et les obligations dans le portefeuille font office de coussins destinés à protéger votre patrimoine au cas où la Bourse deviendrait chaotique.

Néanmoins, le rendement doit provenir des actions. C'est l'objectif ultime, que vous devez vous efforcer d'atteindre grâce à vos placements.

En savoir plus sur:

Nos partenaires