Concertation sociale - la FEB ne veut pas renégocier les accords

05/02/13 à 16:05 - Mise à jour à 16:05

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Fédération des Entreprises de Belgique (FEB) ne veut pas renégocier les précédents accords finalisés entre les partenaires sociaux. Elle réagissait ainsi au fait que la FGTB "fait une nouvelle fois échouer la concertation sociale".

La FGTB a suspendu mardi sa participation à la concertation sociale au sein du Groupe des 10. Le syndicat socialiste dénonce notamment les mesures liées à la flexibilité du temps de travail, le "blocage des salaires" imposé par le gouvernement et estime que les balises qu'elle avait fixées ont été "largement dépassées". La FGTB a montré ces derniers mois qu'elle était dans l'"incapacité ou (l') impossibilité de conclure un AIP". "Elle rejette à présent la méthode qu'elle a toujours soutenue, à savoir fournir des réponses conjointes des partenaires sociaux aux demandes formulées par le gouvernement", dénonce la FEB. Pour l'organisation patronale, "il n'est en aucun cas question de renégocier les accords en matière de flexibilité ni toutes les réponses précédemment fournies par les partenaires sociaux au gouvernement. Le tout est dans le tout ! " "Participer aux négociations et encore mener des actions par la suite n'est en effet pas une attitude qu'il faut récompenser", poursuit la FEB. La FEB demande que le gouvernement mette en oeuvre sa décision de blocage salarial. (MUA)

Nos partenaires