Concertation sociale - "Il n'y aura pas d'accord interprofessionnel"

14/01/13 à 12:52 - Mise à jour à 12:52

Source: Trends-Tendances

(Belga) La décision du gouvernement fédéral d'imposer une modération salariale rend impossible la conclusion d'un accord interprofessionnel (AIP) 2013-2014, a indiqué lundi la secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne, dans le cadre d'une conférence de presse consacrée au "baromètre socio-économique 2013" du syndicat socialiste.

Concertation sociale - "Il n'y aura pas d'accord interprofessionnel"

"Il faut savoir que le gouvernement nous a confisqué ce qui constitue le coeur même de la négociation d'un AIP, c'est-à-dire la possibilité d'augmenter les salaires bruts en fonction de la bonne santé de l'économie", a déclaré Anne Demelenne. "Je rappelle qu'il y avait une marge de 0,9% que le gouvernement veut utiliser pour réduire le soi-disant écart salarial", a-t-elle ajouté. "Pour nous, c'est clair qu'un AIP n'est plus possible. Mais la concertation sociale, au sein du Conseil national du Travail ou au sein du Conseil central de l'Economie, n'a jamais été interrompue", a encore précisé la secrétaire générale de la FGTB. Ainsi, un accord est imminent entre les partenaires sociaux concernant le dossier de la liaison des allocations sociales au bien-être. Dans les prochaines semaines, la FGTB entend en outre négocier avec les organisations patronales pour obtenir, au niveau des secteurs, des augmentations de salaires bruts. Et le syndicat socialiste compte bien s'opposer à la réforme de la loi de 1996 sur la compétitivité, réforme qui risquerait d'entraîner un "blocage salarial pour plusieurs années", selon le syndicat. (OLIVIER VIN)

Nos partenaires