Comment déduire fiscalement les coûts de voyages d'affaires ?

11/03/14 à 16:29 - Mise à jour à 16:29

Source: Trends-Tendances

Si voyager est agréable, ce n'est pas une activité bon marché et le fisc n'apprécie que modérément les voyages d'affaires, certainement si vous ralliez une destination divertissante. Un voyage à Minsk ou à Detroit soulèvera moins de questions qu'une excursion à l'île Maurice ou à Bali.

Comment déduire fiscalement les coûts de voyages d'affaires ?

© ThinkStock

Pourtant, il est fort possible qu'un voyage d'affaires vous mène dans un endroit paradisiaque. Prouvez-le à l'aide d'éléments factuels (brochures de programme, cartes de visite, fax et e-mails qui confirment des rendez-vous).

Si votre partenaire (qui n'a rien à voir avec l'affaire) vous accompagne, déclarez spontanément un avantage imposable (ce qui fait bonne impression). Cela signifie que vous ajoutez une partie du coût du voyage à votre revenu professionnel imposable. Si votre partenaire est également gérant, il accompagne à part entière.

Et il n'y a pas de mal à consigner discrètement ses coûts de voyage. Pourquoi ne pas subdiviser vos coûts de voyage dans votre comptabilité en frais de voyage, coûts de séjours, frais de formation et de représentation ? Ainsi, ce grand coût de voyage disparaîtra de votre comptabilité.

Iven De Hoon

En savoir plus sur:

Nos partenaires