Cinquante-deux emplois menacés chez Sabena technics à Zaventem

07/11/13 à 15:59 - Mise à jour à 15:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction de Sabena technics, filiale du groupe français TAT, a fait part de sa volonté, jeudi au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, de mettre un terme aux activités de la société BOD à Brussels Airport. Au total, 52 emplois pourraient passer à la trappe, a indiqué la CSC.

Cinquante-deux emplois menacés chez Sabena technics à Zaventem

BOD avait vu le jour dans le cadre du plan social conclu en juin 2012 à la suite d'une restructuration qui avait coûté 93 emplois au sein de Sabena technics. A l'époque, afin de sauver quelques emplois, une cinquantaine de travailleurs d'Avionics avaient été transférés chez BOD, un employeur français lié à la société belge. Ces travailleurs disposaient de contrats belges et bénéficiaient des mêmes conditions que leurs collègues restés chez Sabena technics. "La direction pointe le chiffre d'affaires, la concurrence et la faiblesse du taux d'activité pour justifier sa décision", a expliqué Paul Corbeel (ACV-CSC Metea) qui regrette la perte d'une cinquantaine d'emplois qualifiés à l'aéroport. (Belga)

Nos partenaires