China Mobile va-t-il bouleverser le marché du smartphone?

29/09/14 à 16:15 - Mise à jour à 16:17

Source: Trends-Tendances

Une sérieuse baisse des budgets marketing annoncée par l'opérateur chinois fait tousser les grands fabricants de smartphones. Car cette nouvelle politique pourrait avantager les fabricants locaux, alors que Samsung et Apple misent sur l'empire du Milieu pour booster leur croissance.

China Mobile va-t-il bouleverser le marché du smartphone?

© Belga Image

Le dynamique marché des téléphones intelligents dominé par le duopole Apple-Samsung pourrait bien subir de vrais bouleversements. En cause ? Un changement de stratégie marketing chez China Mobile, le principal opérateur mobile en Chine. En effet, China Mobile va diminuer de 4,1 à... 2,5 milliards d'euros son budget consacré à subsidier l'achat d'appareils, une technique de vente souvent utilisée par les opérateurs de téléphonie (un abonnement couplé à un téléphone à un prix très réduit). Cette pratique marketing permet aux consommateurs d'avoir accès à certains modèles d'appareils, normalement très chers au prix plein.

Apple et Samsung menacés

Sachant que, selon la Banque mondiale, le salaire moyen en Chine s'élevait à 473 dollars par mois en 2012, pas mal de Chinois pourraient donc ne plus pouvoir s'offrir des appareils haut de gamme de Samsung ou d'Apple. Aussi, selon plusieurs observateurs, Apple et Samsung devraient particulièrement souffrir face à des constructeurs chinois dont les appareils sont vendus à la moitié du prix de leurs concurrents américains et sud-coréens. Parmi eux, Lenovo, Huawei ou la nouvelle coqueluche locale, Xiaomi, qui perce même à l'étranger. Cette dernière a d'ailleurs récemment dépassé Samsung en nombre d'appareils vendus dans le pays.

Autant dire que le changement de stratégie de China Mobile ne fait guère plaisir aux deux principaux fabricants. Car, même s'ils continuent de dégager de plantureux bénéfices de ce marché, l'âge d'or semble passé. Samsung commencer à peiner dans le créneau des smartphones.

Sa position de leader s'effrite progressivement : selon l'institut d'étude IDC, ses parts de marché mondiales sont passées de 32,2 % au deuxième trimestre 2013 à 24,9 % à la même période de 2014. Les profits du conglomérat coréen ont fondu de 24 % au dernier trimestre.

Et ce coup de barre n'est pas du tout négligeable. En effet, le marché chinois est devenu le premier marché mondial de smartphones. Il y a plus d'appareils utilisés chaque jour en Chine qu'aux Etats-Unis. Le pays, où les ventes d'appareils ne cessent d'augmenter, devait offrir un relais de croissance important, notamment pour Apple qui, après environ six années de discussions, a commencé en début d'année à vendre des iPhone par l'intermédiaire de China Mobile. Ce partenariat devait l'aider à maintenir sa deuxième place mondiale, elle aussi de plus en plus menacée : ses parts de marché sont passées sous la barre des 12 % au niveau mondial au deuxième trimestre de cette année.

Même si l'on ignore encore comment la diminution du budget de subsidiation d'achats d'appareils de China Mobile sera répartie, on imagine aisément son impact sur les volumes en jeu: l'opérateur chinois ne compte pas moins de 800 millions d'utilisateurs.

CHRISTOPHE CHARLOT

En savoir plus sur:

Nos partenaires