Certificats verts - Edora demande au gouvernement wallon de trancher au plus vite

30/01/13 à 17:20 - Mise à jour à 17:20

Source: Trends-Tendances

(Belga) Edora, la fédération des producteurs d'énergies renouvelables, s'impatiente et demande au gouvernement wallon de mettre fin à l'incertitude entourant la réforme du soutien au photovoltaïque résidentiel en Wallonie, en discussion depuis plusieurs mois.

Certificats verts - Edora demande au gouvernement wallon de trancher au plus vite

Dans un communiqué, Edora "tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme" et plaide pour "une baisse significative, progressive mais néanmoins immédiate du nombre de certificats verts par MWh (mégawatt-heure) produit". Edora estime que le soutien au secteur doit être adapté à la baisse du prix de la technologie. "Tous les acteurs du secteur photovoltaïque s'accordent à dire qu'une diminution du niveau de soutien aux installations photovoltaïques est nécessaire: le soutien est aujourd'hui excessif et n'attire le citoyen que pour sa seule dimension financière", souligne la fédération des producteurs d'énergies renouvelables. Edora rappelle en outre que le photovoltaïque résidentiel a connu une croissance "exceptionnelle" en 2012. La capacité installée, majoritairement chez les particuliers, est passée de 247 MW fin 2011 à près de 500 MW fin 2012, ce qui représente près de 2% de la consommation d'électricité de la Wallonie. Le gouvernement wallon a entendu, mercredi dernier, plusieurs acteurs (Union wallonne des entreprises, fédération de l'industrie technologique Agoria ainsi qu'Edora) du secteur de l'énergie. Une nouvelle version du système d'octroi des certificats verts réduisant le soutien public à l'installation de panneaux photovoltaïques en Wallonie est attendue avant le 31 mars prochain (AURORE BELOT)

Nos partenaires