Cemex/Holcim: Enquête de la Commission qui craint pour la concurrence en Belgique

22/10/13 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Commission européenne a ouvert mardi une enquête approfondie sur le projet d'acquisition de Cemex West, filiale du cimentier mexicain Cemex, par son concurrent suisse Holcim. Elle craint des entraves à la concurrence en Allemagne et en Belgique.

Cemex/Holcim: Enquête de la Commission qui craint pour la concurrence en Belgique

Holcim avait annoncé fin août une série d'opérations avec Cemex dans le cadre de la restructuration de leurs activités européennes. Cemex prévoit d'acquérir les activités d'Holcim en République tchèque, et les activités des deux groupes en Espagne seront regroupées, Cemex en contrôlant 75%. L'enquête approfondie de la Commission porte sur le troisième volet de cette opération: le rachat par Holcim de Cemex West, qui regroupe les activités de Cemex en Allemagne. La Commission "craint que l'opération ne réduise la concurrence dans les régions d'Allemagne et de Belgique où Cemex West est un concurrent réel ou potentiel d'Holcim". Elle s'appuie notamment sur "la forte concentration du marché en Allemagne et en Belgique, les coûts d'entrée sur le marché élevés, l'importance des liens commerciaux et culturels entre entreprises, le degré de transparence des prix du ciment et de la production, et les ententes auxquelles des entreprises de cimenterie ont participé par le passé" dans ces deux pays. Elle craint en outre que l'entité issue de la concentration ne soit à même d'augmenter les prix d'un produit dont Cemex West et Holcim sont les principaux fournisseurs: le laitier granulé de haut fourneau, entrant dans la composition de ciment et de béton. La Commission précise que l'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas du résultat de son enquête. Elle a désormais jusqu'au 10 mars 2014 pour prendre sa décision finale. (Belga)

Nos partenaires