Caterpillar - "Un plan industriel qui vise à assurer la viabilité du site de Gosselies"

28/02/13 à 11:53 - Mise à jour à 11:53

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction de Caterpillar Belgium a annoncé jeudi matin, au cours d'un conseil d'entreprise extraordinaire, son intention de se séparer de quelque 1.400 travailleurs (1.100 ouvriers et 300 employés) sur son site de Gosselies (Charleroi). Ces suppressions d'emplois se situent dans le cadre plus large d'un plan industriel qui vise à recentrer vers le marché européen l'activité du site et à assurer sa viabilité pour les prochaines années, a assuré au cours d'une conférence de presse Nicolas Polutnik, l'administrateur délégué de Caterpillar Belgium.

Caterpillar - "Un plan industriel qui vise à assurer la viabilité du site de Gosselies"

La décision d'opérer une restructuration et plus largement de réorienter les activités de l'entreprise est commandée, selon Nicolas Polutnik, par la situation dans les pays européens auxquels est destinée la majorité des machines fabriquées à Gosselies. Les perspectives de croissance y sont limitées, les normes en matière environnementale y sont plus élevées et une concurrence de producteurs asiatiques s'y est installée, souligne l'administrateur délégué. "Ces suppressions d'emplois sont douloureuses mais elles sont nécessaires si l'on veut que le site survive", a-t-il encore assuré. "Dans ce genre de situation, il faut choisir la magnitude à donner au séisme. Je préfère annoncer 1.400 pertes d'emploi qu'avoir à annoncer la fermeture pure et simple de l'usine et le licenciement de ses 3.700 travailleurs." Outre la réorganisation du travail, le plan industriel prévoit deux autres axes: la modernisation des infrastructures via des investissements et la spécialisation du site vers des productions destinées majoritairement au marché européen. "Nous devons cesser de mener des activités non compétitives. Cela grève les coûts pour l'ensemble du site", a conclu M. Polutnik. (COR 811)

Nos partenaires