Carwall: travailleurs rassurés mais craintes de licenciement après le chômage économique

04/03/13 à 14:46 - Mise à jour à 14:46

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats ont pu rassurer les travailleurs de l'entreprise Carwall à Sombreffe (province de Namur), principal sous-traitant de Caterpillar à Gosselies, à l'issue d'un conseil d'entreprise extraordinaire. Il n'y aura aucun licenciement pour le moment. La direction maintiendra toutefois le plan décidé en 2012. "On en reste à ce plan, c'est-à-dire un chômage économique qui va encore durer plusieurs mois", a indiqué Michel Ponlot, le directeur de Carwall.

Carwall: travailleurs rassurés mais craintes de licenciement après le chômage économique

"Ce plan prévoit du chômage partiel de longue durée et le non renouvellement des contrats à durée déterminée, soit une trentaine de pertes d'emplois d'ici la fin de l'année", a indiqué Gérard Luwel, permanent FGTB du secteur métal. Il n'y aura ainsi pas d'autres mesures pour le moment. Les syndicats restent tout de même attentifs. "Les travailleurs sont rassurés mais restent quand même sur le qui-vive. Il ne faudrait pas que la direction décide finalement de licencier au terme de cette période de chômage économique", a ajouté le syndicaliste. Après l'annonce de la suppression de 1.400 emplois à l'entreprise Caterpillar de Gosselies, les travailleurs craignaient des répercussions chez Carwall, qui fabrique des cabines pour des engins utilisés chez Caterpillar. (MUA)

Nos partenaires