Budget - Ne pas toucher de manière disproportionnée un seul segment du secteur pharma

20/11/12 à 19:00 - Mise à jour à 19:00

Source: Trends-Tendances

(Belga) La FeBelGen, l'association regroupant les sociétés de médicaments génériques établies en Belgique, a demandé mardi qu'une baisse modulable du prix des médicaments remboursés, décidée dans le cadre du budget 2013, n'aboutisse pas à une solution qui toucherait "de manière disproportionnée un seul segment du secteur pharmaceutique".

"Tout en respectant l'objectif d'économies du gouvernement, il conviendra d'éviter que notre secteur ne doive réaliser un multiple de l'effort demandé aux firmes de marque. Gardons à l'esprit que de nombreuses sociétés génériques ont déjà vu cette année diminuer leur chiffre d'affaires de plus de 10% sur leur portefeuille existant", souligne dans un communiqué Joris Van Assche, administrateur délégué de FeBelGen, tout en soulignant que des "efforts disproportionnés risqueraient de mettre en danger la durabilité du secteur". Par ailleurs, FeBelGen dit se réjouir de la volonté gouvernementale d'entreprendre des actions visant à informer davantage patients et professionnels de la santé au sujet de la qualité des médicaments génériques. La confection du budget 2013 prévoit un effort total, à charge du secteur des soins de santé, de 370 millions d'euros. Parmi les mesures touchant plus spécifiquement le secteur pharmaceutique, il est prévu notamment une baisse de 1,95% du prix des médicaments remboursés. (MUA)

Nos partenaires