Budget - le SNI estime que le gouvernement manque d'audace et de courage politique

20/11/12 à 16:35 - Mise à jour à 16:35

Source: Trends-Tendances

(Belga) Il manque au gouvernement de l'audace et du courage politique pour tout miser sur la diminution de charges salariales, fustige mardi le Syndicat neutre pour indépendants (SNI) dans un communiqué. "Toutefois, un saut d'index ou une diminution de charges salariales perceptible aurait pu avoir comme résultat que les travailleurs soient moins vite remerciés ou trouveraient même plus vite du travail".

Le SNI craint que la baisse prévue de la cotisation patronale de 0,3% ne sera pas perceptible dans le porte-monnaie des entreprises, d'autant plus que de nombreux salaires vont bientôt augmenter avec l'index. "La suppression du handicap salarial par rapport aux pays voisins prend trop de temps", dit Christine Mattheeuws, présidente du SNI. "Le nombre de faillites augmente, le nombre de starters diminue et la confiance des consommateurs est basse parce que les gens ont peur de perdre leur emploi", constate l'organisation. "Il était donc clair que ce gouvernement devait prendre des mesures favorables à l'économie." Le SNI estime que la diminution de charges s'impose trop lentement et ne sera pas réellement visible dans le porte-monnaie des entrepreneurs. "Que le gouvernement n'ait pas joué la carte de la diminution des charges salariales est dommageable (...) Beaucoup d'entreprises pourraient engager du personnel supplémentaire mais font marche arrière." L'organisation reproche enfin au gouvernement de ne pas avoir épargné où cela était possible, citant en exemple la politique du marché du travail. "Au lieu de promouvoir le congé parental pour les hommes, il aurait mieux fait de tailler dans la durée d'un certain nombre de congés thématiques. Le gouvernement aurait aussi pu limiter le chômage dans le temps." (MUA)

Nos partenaires