Budget - Des organisations patronales s'interrogent sur l'impact de certaines mesures

20/11/12 à 12:50 - Mise à jour à 12:50

Source: Trends-Tendances

(Belga) Plusieurs organisations patronales ont réagi mardi midi à l'annonce d'un accord budgétaire. Si elles précisent qu'une analyse approfondie doit encore être faite, elles se posent déjà "de sérieuses questions quant à l'impact d'un certain nombre de mesures qui pourraient freiner la relance", indiquent-elle dans un communiqué.

Les organisations d'employeurs (BECi, BB, FWA, Unisoc, Unizo, UWE, FEB et Voka) ont réagi mardi midi dans un communiqué commun à l'annonce d'un accord budgétaire. L'Union des Classes Moyennes (UCM), pour sa part, n'est pas signataire de ce communiqué commun et s'en distancie, a-t-elle indiqué. Ces organisations patronales estiment que la trajectoire visant à ramener le déficit budgétaire à 2,15 pc du PIB en 2013 est un point important, dont "la crédibilité internationale" de la Belgique dépend. Si elles déclarent ne pas disposer encore d'une vue complète sur les mesures et conséquences de cet accord budgétaire, les organisations patronales, à l'heure actuelle, se posent "de sérieuses questions quant à l'impact d'un certain nombre de mesures qui pourraient freiner la relance", citant la "énième adaptation" du système des intérêts notionnels, "qui affectera une fois de plus la confiance des investisseurs". Elles craignent également que les mesures proposées soient insuffisantes pour résorber le handicap des coûts salariaux et estiment que plusieurs mesures ne sont pas claires du tout, notamment en matière de flexibilité du travail. (JAV)

Nos partenaires