Brussels Airport veut inciter voyageurs et travailleurs à emprunter les transports publics

12/09/13 à 13:59 - Mise à jour à 13:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) Brussels Airport souhaite que 40% de ses passagers et des membres de son personnel utilisent les transports publics ou le transport partagé d'ici à 2025, peut-on lire jeudi dans un communiqué de l'aéroport publié à l'occasion de la semaine de la mobilité.

Brussels Airport veut inciter voyageurs et travailleurs à emprunter les transports publics

L'aéroport accueille chaque jour environ 48.000 passagers et emploie 20.000 personnes. Près de la moitié des passagers et plus de huit travailleurs sur 10 s'y rendent actuellement en voiture. Brussels Airport souhaite les inciter à utiliser plus fréquemment les transports publics et partagé. "De par sa fonction intermodale, l'aéroport n'a pas seulement besoin d'un réseau de mobilité développé, il peut également tenir un rôle-clé dans la solution à apporter à la problématique de la mobilité, pour la région et pour la capitale de l'Europe", peut-on lire dans le communiqué, qui détaille également les initiatives qui devraient permettre d'améliorer la mobilité. A partir de 2016, une liaison ferroviaire directe vers le sud du pays, passant par le quartier européen et empruntant le nouveau tunnel Josaphat, s'ajoutera notamment à l'offre ferroviaire existante. "La fréquence, mais aussi le confort à bord des trains devront être améliorés", estime à ce propos le CEO de l'aéroport, Arnaud Feist. D'après Brussels Airport toujours, l'offre de bus et de taxis doit être maintenue à son niveau actuel, tandis que des pistes cyclables supplémentaires et une liaison par tram doivent être aménagés. Par ailleurs, une éventuelle route d'accès méridionale reliant l'E40 à l'aéroport pourrait absorber à terme une partie de la pression pesant actuellement sur le R0, selon l'aéroport. (Belga)

Nos partenaires