Brussels Airport - Début d'une conciliation avec la ministre de l'Emploi

15/05/13 à 13:19 - Mise à jour à 13:19

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une réunion de conciliation entre les syndicats et la direction de Swissport a débuté mercredi vers midi au cabinet de la ministre de l'Emploi, Monica De Coninck. A leur arrivée au cabinet de la ministre, les syndicats ont dit espérer que la conciliation permette de sortir de l'impasse alors que la grève au sein de la société de manutention aéroportuaire est en cours depuis dimanche soir.

Brussels Airport - Début d'une conciliation avec la ministre de l'Emploi

"Je suis content de l'initiative de la ministre", a déclaré Frank Moreels, du syndicat socialiste UBOT. "Enfin quelqu'un qui veut bien nous écouter. Espérons que la ministre puisse, après un tour de table, trouver des pistes pour sortir de ce blocage, car dans les discussions directes avec la direction, nous tournons en rond en raison du refus de la direction de faire des concessions en matière de charge de travail." Pour Kurt Callaerts, délégué au syndicat chrétien CSC-Transcom, le coeur de la discussion se trouve aussi au niveau de la surcharge de travail à laquelle doivent faire face les ouvriers. "Les compagnies aériennes veulent sans cesse offrir des prix meilleur marché. Cela met la pression sur leurs fournisseurs qui sont contraints d'économiser, ce qui se fait au détriment des travailleurs, dont les conditions salariales et de travail sont détricotées, malgré les conventions collectives existantes", estime-t-il. De son côté, Peter Börner, du syndicat libéral, juge cruciale la concertation de la ministre. "Une tierce partie, neutre, qui veille à créer un climat serein est nécessaire", estime le responsable syndical. (Belga)

Nos partenaires