Bpost - Un nouvel administrateur délégué avant la mi-février?

28/01/14 à 12:04 - Mise à jour à 12:04

Source: Trends-Tendances

(Belga) La suspension du dialogue social au sein de bpost pourrait accélérer la nomination d'un nouvel administrateur délégué, dont le nom pourrait être dévoilé avant la mi-février, a indiqué mardi André Blaise, responsable de la CSC-Transcom. Le 23 janvier dernier, le front commun syndical avait déposé un préavis de grève, décidant dans la foulée de ne plus participer à aucune réunion nationale tant que le successeur de Johnny Thijs ne sera pas désigné.

Bpost - Un nouvel administrateur délégué avant la mi-février?

"Une commission paritaire est prévue ce jeudi mais conformément à notre décision, nous n'y assisterons pas", a affirmé André Blaise, selon qui "tout est actuellement bloqué" au sein de l'entreprise postale. Le ministre des Entreprises publiques Jean-Pascal Labille avait lui-même appelé, la semaine dernière, les diverses instances de bpost à "ne prendre aucune décision stratégique avant l'arrivée du prochain CEO, pour la sérénité du climat social et afin de garantir la bonne gestion de l'entreprise". "Des noms de candidats circulent, tant internes qu'externes" a poursuivi le représentant du syndicat chrétien sans en dire davantage. Ce dernier a par ailleurs réagi au projet-pilote associant bpost à la maison sociale d'Ostende et visant à ce que les facteurs de la cité balnéaire soient chargés de détecter l'isolement social des personnes de plus de 80 ans. "Nous ne sommes pas contre les initiatives destinées à décrocher de nouveaux marchés mais ce rôle social du facteur est déjà inscrit noir sur blanc dans le contrat de gestion liant l'entreprise à l'Etat. Le problème, c'est que ce rôle n'est plus assumé car ni l'Etat, ni la poste ne veulent le financer", a conclu André Blaise. (Belga)

Nos partenaires