BNP Paribas - L'amende aux USA "sans risque" pour le traité transatlantique

01/07/14 à 03:13 - Mise à jour à 03:13

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'amende de 8,9 milliards de dollars infligée à la banque française BNP Paribas ne fait pas peser de "risques" sur les négociations commerciales entre l'Union européenne et les Etats-Unis, a affirmé la secrétaire d'Etat française au Commerce extérieur, Fleur Pellerin.

BNP Paribas - L'amende aux USA "sans risque" pour le traité transatlantique

"Il n'y a ni risque ni lien" entre cette pénalité et les discussions transatlantiques, a-t-elle affirmé à la presse à Washington, où elle a notamment rencontré son homologue américain Michael Froman. Dimanche, le ministre français de l'Economie Arnaud Montebourg avait estimé que les négociations transatlantiques allaient se "durcir" si la sanction contre BNP Paribas n'était pas "équilibrée". Les autorités américaines ont finalement infligé une amende record de 8,9 milliards de dollars à la banque française qui a plaidé coupable d'avoir violé des embargos américains contre Cuba, l'Iran et le Soudan. Selon Mme Pellerin, le gouvernement français a simplement voulu souligner que le traité transatlantique, qui vise à créer la plus grande zone de libre-échange au monde, devait se négocier "d'égal à égal" et dans un "climat de confiance". "S'il y a application unilatérale, s'il y a des décisions qui mettent en cause de manière disproportionnée des acteurs d'un côté ou de l'autre, on n'est plus dans un climat serein pour négocier", a-t-elle détaillé. Interrogée sur le point de savoir si le climat était désormais "serein", la secrétaire d'Etat a toutefois gardé le silence. Les Etats-Unis et l'UE négocient depuis près d'un an un vaste accord commercial qui vise principalement à harmoniser les normes de part et d'autre de l'Atlantique et suscitent des craintes d'une dérégulation généralisée. (Belga)

Nos partenaires