Belfius - Le SETCa et la CGSLB bloquent le siège de Mons et manifestent devant celui de Liège

23/04/13 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats SETCa et CGSLB mènent mardi des actions devant les sièges régionaux de Belfius, à Mons et Liège. Ils protestent contre le plan d'économies envisagé par la banque. Des actions sont également menées à Gand et Anvers.

Belfius - Le SETCa et la CGSLB bloquent le siège de Mons et manifestent devant celui de Liège

"Les deux organisations syndicales demandent à la direction de revenir sur le plan d'économies qu'elle a conclu sans attendre leur accord", communiquent les deux syndicats, qui "exigent encore et toujours des garanties pour ceux qui resteront dans la banque, et ils demandent aussi que les économies qui sont prévues jusqu'en 2016, cessent bel et bien à ce moment-là". "On a sauvé les banques, pas les emplois", regrette Francis Allemand, secrétaire permanent SETCa à Liège, où plusieurs dizaines de militants se sont réunis devant l'agence Belfius du quartier Opéra dès 07H30. Ils y ont distribué des tracts, informé le personnel et sensibilisé les passants. Puis ils se sont rendus en milieu de matinée devant le siège régional, avenue Maurice Destenay, où ils ont mené la même démarche, régulièrement rejoints par des travailleurs. Ils devaient quitter les lieux vers midi. A Mons, une dizaine de délégués syndicaux ont fermé le siège régional dès 07H00. "Tout se passe dans le calme", indique Bertrand Delplanque, secrétaire permanent SETCa à Mons. "Les travailleurs sont bien conscients de la situation, ils n'essaient même pas d'entrer dans le bâtiment." Les délégués devaient rester sur place toute la journée. Le SETCa et la CGSLB rejettent le plan de la direction visant à économiser 244 millions d'euros d'ici 2016, notamment par le biais de réductions salariales de l'ordre de 5%. Seul le syndicat chrétien CNE a approuvé ce plan. (Belga)

Nos partenaires