Batibouw - Concurrence déloyale, logement et investissements publics, priorités de la Construction

20/02/14 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Trends-Tendances

(Belga) La lutte contre la concurrence déloyale, la politique de logement et les investissements publics sont les trois priorités du secteur de la construction, a indiqué jeudi la Confédération Construction (CC) lors du traditionnel forum organisé à l'occasion de l'ouverture du salon Batibouw, à Brussels Expo.

"Nous voulons que la construction belge redevienne le moteur de l'économie", a souligné Robert de Mûelenaere, administrateur délégué de la Confédération Construction. "Pour cela, il faut non seulement une augmentation des investissements des pouvoirs publics et des particuliers, mais aussi un renforcement de la compétitivité de nos entreprises." La confédération a une nouvelle fois déploré "la concurrence anormale des entreprises étrangères qui font usage de prix impossibles à contrer". "De nombreuses entreprises étrangères détachent du personnel dans notre pays, ce qui renforce encore la distorsion de concurrence et entraîne beaucoup de cas de fraude sociale." Les entrepreneurs de la construction résidentielle sont eux aussi inquiets, les ménages ayant de plus en plus de difficultés à boucler le financement de leur projet, relève la CC. "Les autorités doivent veiller à ce que les incitants actuels de la fiscalité immobilière (comme le bonus logement) soient, au moins, maintenus et les banques à ce que la population ait suffisamment accès au crédit hypothécaire. La croissance démographique nécessitera 600.000 nouveaux logements d'ici 2030." Enfin, les entrepreneurs déplorent la faiblesse des investissements publics. "Le niveau d'investissement doit s'élever à au moins 3% du PIB, soit la moyenne des pays voisins." "La construction est toujours un poids lourd de l'économie belge", qui génère 10% des recettes de l'État et emploie encore 215.000 personnes salariées, a conclu M. de Mûelenaere. (Belga)

Nos partenaires