Banque Nationale - Une grande partie des actionnaires quittent la salle avant le vote

27/05/13 à 19:52 - Mise à jour à 19:52

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une grande partie des actionnaires a quitté la salle juste avant le vote, lors de l'assemblée générale de la Banque Nationale, lundi à Bruxelles, à l'appel de l'investisseur Erik Geenen qui estime que les actionnaires privés n'ont de toute façon rien à dire.

Banque Nationale - Une grande partie des actionnaires quittent la salle avant le vote

L'ambiance était pourtant bon enfant tout au long de l'après-midi. M.Geenen et le bureau conseil Deminor ont posé une bonne vingtaine de questions, dont toute série très critiques sur la politique de dividende et de réserve de la BNB. Plusieurs reproches quant au passé sont revenus sur la table, tel le manque d'indépendance de la BNB vis à vis de l'Etat et des compensations lacunaires en faveur des actionnaires privés. Après la énième question à propos de compensations supplémentaires, le gouverneur Luc Coene a perdu patience. Il a reproché aux groupes d'action de promettre des chimères aux actionnaires privés. "Le politique ne porte aucun intérêt aux pistes que vous proposez." M.Coene a mis un terme à la session de questions-réponses, sur quoi une grande partie des actionnaires -arborant les fameuses casquettes vertes- a quitté la salle. Erik Geenen s'est fâché de ne pas pouvoir voter contre les nominations proposées. Le vote à propos d'une série de mandats s'est ensuite déroulé tambour battant. Deviennent ainsi régents auprès de la BNB: Rudy De Leeuw, Gerald Frère, Jean-Louis Six et Pieter Timmermans. Luc Carsauw, David Szafran, Mia De Schamphelaere et Christ'l Joris ont pour leur part été désignés censeurs. (Belga)

Nos partenaires