Zone euro: ralentissement de la croissance du secteur privé

24/07/18 à 10:49 - Mise à jour à 10:49

Source: Belga

La croissance de l'activité privée en zone euro a ralenti en juillet après une reprise passagère en juin, selon la première estimation de l'indice PMI composite du cabinet Markit publiée mardi.

Zone euro: ralentissement de la croissance du secteur privé

© Getty Images/iStockphoto

L'indice mensuel s'affiche à 54,3 points en juillet, contre 54,9 le mois précédent. Lorsque le PMI est supérieur à 50 points, cela signifie que l'activité progresse, tandis qu'elle se replie s'il est inférieur à ce seuil. Ce chiffre est moins bon que ce qu'attendaient les analystes interrogés par le fournisseur de services financiers Factset, qui tablaient sur un tassement moindre (54,8 points). Qualifiant ce chiffre de "décevant", Jessica Hinds de Capital Economics a relevé que cette baisse était entièrement due à la chute du PMI services (repli à 54,4 en juillet, contre 55,2 en juin), alors que le PMI manufacturier est resté inchangé à 54,2.

Conjoncture moins favorable

"Le deuxième semestre s'ouvre sur une conjoncture moins favorable à la croissance dans le secteur privé de la zone euro, les dernières données PMI flash annonçant un repli du taux de croissance du PIB au troisième trimestre de l'année", a commenté Chris Williamson, économiste en chef de Markit, cité dans un communiqué. "Les résultats de juillet sont pour l'heure conformes à une hausse trimestrielle du PIB de 0,4%, l'enquête ayant mis en évidence un taux de croissance de 0,5% au deuxième trimestre", a-t-il ajouté.

"Compte-tenu du risque que l'aggravation des guerres commerciales fait peser sur les exportations, il reste à déterminer si la demande intérieure pourra rester suffisamment robuste pour amortir l'impact d'une baisse des ventes à l'export sur la croissance de la zone euro", a poursuivi M. Williamson.

Nos partenaires