Wall Street et le pétrole en hausse avant un week-end redouté

02/04/10 à 10:36 - Mise à jour à 10:36

Source: Trends-Tendances

Les prix du pétrole ont fini en nette hausse jeudi à New York, le baril dépassant même brièvement les 85 dollars. La Bourse de New York a elle aussi clôturé en progression, avant un week-end prolongé pendant lequel seront diffusés les redoutés chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis.

Wall Street et le pétrole en hausse avant un week-end redouté

© Bloomberg

Les prix du pétrole ont fini en nette hausse jeudi à New York, le baril dépassant même brièvement les 85 dollars, porté à son plus haut niveau en plus de 17 mois par l'optimisme des investisseurs pour l'économie mondiale après une série d'indicateurs.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude pour livraison en mai a terminé à 84,87 dollars, en hausse de 1,11 dollar par rapport à la clôture de la veille. Le baril est monté jusqu'à 85,22 dollars en séance, son plus haut niveau depuis le 9 octobre 2008.

En Chine notamment, moteur de la demande en énergie, les deux indices des directeurs d'achat ont enregistré une hausse en mars, témoignant d'une nouvelle expansion de l'activité manufacturière. L'indice de la banque HSBC s'est établi à 57 points, son troisième plus haut niveau depuis 2004 ; l'indice officiel, établi par la China Federation of Logistics and Purchasing (CFLP) est monté à 55,1 contre 52 en février.

Au Japon, l'indice Tankan de confiance des grandes entreprises manufacturières a atteint son plus haut niveau en 18 mois. L'activité du secteur manufacturier a aussi accéléré en zone euro et aux Etats-Unis, selon les indices PMI et ISM publiés dans chaque région respectivement.

Wall Street finit une semaine écourtée au plus haut depuis un an et demi

La Bourse de New York a elle aussi fini en hausse jeudi, avant un week-end prolongé pendant lequel seront diffusés les redoutés chiffres mensuels de l'emploi aux Etats-Unis. Le Dow Jones a gagné 0,65 %, atteignant un pic depuis un an et demi, et le Nasdaq 0,15 %.

Selon les chiffres définitifs de clôture, le Dow Jones Industrial Average a progressé de 70,44 points, à 10.927,07 points, et le Nasdaq de 4,62 points, à 2.402,58 points. L'indice élargi Standard & Poor's 500 est, lui, monté de 0,74 % (8,67 points), à 1.178,10 points.

En franche hausse dans la matinée, les indices de Wall Street ont ralenti en deuxième partie de séance, flirtant même provisoirement avec l'équilibre. Le Dow Jones et le S&P 500 atteignent malgré tout leurs plus hauts niveaux depuis le 26 septembre 2008. "Les gens attendent de voir ce qui se passera demain (vendredi) avec les chiffres de l'emploi, et se montrent donc plus prudents", a constaté Andrew Fitzpatrick, responsable des investissements chez Hinsdale Associates.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires