Vivement recommandée : l'assurance familiale

19/05/14 à 11:28 - Mise à jour à 11:28

Source: Trends-Tendances

Si la loi n'oblige pas à souscrire une assurance familiale, elle oblige à réparer les dommages matériels et corporels occasionnés à des tiers dans un contexte privé. Autant conclure à cet effet une police responsabilité civile vie privée, communément appelée assurance familiale.

Vivement recommandée : l'assurance familiale

L'assurance familiale est un produit bon marché. Pour moins d'une centaine d'euros par an, les assurés disposent d'une excellente couverture. Le tarif diffère selon qu'il s'agit de protéger un ménage (prime annuelle avoisinant 85 euros) ou une personne isolée (75 euros). Certaines compagnies accordent une réduction de 20 % à ceux qui souscrivent chez elles, en sus, une police incendie. En cas de dommages matériels, une franchise d'un peu plus de 240 euros sera réclamée ; en revanche, aucune franchise n'est appliquée en cas de dommages corporels.

Tous les dommages occasionnés accidentellement aux tiers sont indemnisés par l'assurance familiale. Elle n'interviendra donc pas en cas de dommages causés aux biens propres de l'assuré ou à l'assuré lui-même. La compagnie n'est pas non plus tenue d'intervenir dans une série de cas tels que des dommages causés intentionnellement - hormis ceux commis par des enfants de moins de 16 ans ou n'ayant pas atteint l'âge de discernement - ou des dommages causés dans le cadre d'un lien contractuel (ex. : matériel endommagé durant sa location, pour lequel, en général, les commerçants sont assurés).

Pour tous les membres du ménage La police familiale couvre l'assuré, son conjoint ou partenaire cohabitant ainsi que toutes les autres personnes habitant sous leur toit. Cependant, si les enfants de l'assuré (et ceux de son partenaire) n'habitent plus au foyer, ils demeurent couverts aussi longtemps qu'ils n'ont pas de famille propre et dépendent de leurs parents pour leur entretien. Les dommages occasionnés par les animaux domestiques du foyer sont assurés également, à l'exception souvent de ceux causés par un cheval de selle. Précisons encore que l'assurance familiale protège la responsabilité civile des assurés partout dans le monde.

Mais ce n'est pas tout. Les immeubles dont l'assuré est responsable sont eux aussi couverts. Il s'agit tant de la résidence principale que de la résidence secondaire ou de vacances, du kot d'étudiant, des jardins et terrains, et de tout autre bien immobilier dont l'assuré est propriétaire ou locataire. Par contre, les biens immobiliers productifs de revenus (locatifs ou autres) ou utilisés à des fins professionnelles, sont généralement exclus. Il est bon de vérifier quels sinistres sont exclus par l'assureur choisi et d'adapter la police si nécessaire. Relevons que certains organismes couvrent les assurés au-delà du cadre minimal de couverture prévu par la loi.

Couverture protection juridique Ceux qui le souhaitent peuvent étendre leur police à la garantie protection juridique en Belgique, pour une dizaine d'euros supplémentaires. Dans ce cas, la compagnie d'assurance prendrait en charge leurs frais de justice si les tribunaux devaient être saisis (p.ex en cas de litige avec une compagnie aérienne, un tour-opérateur, etc).

Lire l'intégralité de l'article de JOHAN STEENACKERS dans Trends-Tendances du 15 mai.

Nos partenaires