Une nouvelle augmentation de capital pour Dexia ?

22/12/10 à 07:36 - Mise à jour à 07:36

Source: Trends-Tendances

Selon Yves Leterme, Dexia pourrait avoir besoin d'une nouvelle augmentation de capital. Les responsables de la banque et le ministère des Finances ont démenti... ainsi que le Premier ministre lui-même.

Une nouvelle augmentation de capital pour Dexia ?

© Belga

Le Premier ministre Yves Leterme a déclaré mardi dans le quotidien De Standaard que Dexia pourrait avoir besoin d'une nouvelle augmentation de capital. La banque belgo-belge dément et le cabinet du ministre des Finances parle de fausse alerte, indique mercredi le quotidien Le Soir.

Dans un entretien accordé au quotidien De Standaard, Yves Leterme indiquait que "la chance était très réelle que Dexia, les prochaines semaines, atterrisse à nouveau sur la table (du gouvernement). Une aide supplémentaire ou une augmentation de capital n'est pas exclue". Démenti de la banque belgo-belge, qui parle de "rumeurs infondées relatives à une augmentation de capital".

Du coté du cabinet du ministre des Finances Didier Reynders, on indique également qu'il s'agit d'une "fausse alerte".

Si le groupe reste fragile, notamment en raison de son porte-feuille de produits toxiques hérités de son ancienne filiale américaine FSA, il semble qu'il aurait déjà provisionné le risque en mettant en réserve près d'une dizaine de milliards d'euros, indique Le Soir mercredi.

Le groupe augmentera par contre bien le capital de sa filiale française, Dexia Crédit Local.

Dexia : "Il n'y a aucune préoccupation particulière", nuance Leterme

La situation des banques belges est suivie de près depuis la crise bancaire de 2008 et il n'y a aucune préoccupation particulière, a déclaré mercredi le Premier ministre Yves Leterme, en réaction à des articles de presse évoquant le fait que Dexia pourrait avoir besoin d'une nouvelle augmentation de capital.

"La situation des banques belges - et en particulier celles pour lesquelles le gouvernement est intervenu - est suivie de près depuis la crise bancaire de 2008, déclare le Premier ministre dans un communiqué. Les restructurations approuvées par l'Union européenne suivent leur cours. Il n'y a dès lors aucune préoccupation particulière."

Quant à l'article du Soir, qui cite Yves Leterme dans le cadre d'un entretien précédemment accordé au Standaard, le porte-parole du Premier ministre affirme qu'il ne s'agit pas d'une citation d'Yves Leterme.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires