Un partenaire du fisc reçoit un million provenant d'un paradis fiscal

10/11/17 à 10:52 - Mise à jour à 10:52

Source: Belga

L'entreprise Forax a reçu un mandat des Finances afin de gérer l'exonération de TVA des diplomates, alors qu'elle fait l'objet d'une enquête pour blanchiment d'argent, rapporte De Standaard vendredi. Forax aurait reçu près d'un million d'euros en provenance des Îles vierges britanniques.

Un partenaire du fisc reçoit un million provenant d'un paradis fiscal

© Getty Images/iStockphoto

Forax était l'un des trois candidats afin d'être reconnu comme mandataire pour l'exonération de TVA pour les diplomates. Elle a dès lors été auditée par l'Inspection spéciale des impôts (ISI). En raison de "soupçons de blanchiment d'argent", l'ISI a transmis le dossier à la Cellule de traitement des informations financières (CTIF), qui est spécialisée dans ce type d'affaires.

L'association luxembourgeoise Traxlux, qui appartient à 99,99% à Forax, a soudainement reçu une injection de capital d'un montant de 900.000 euros via une société boîte aux lettres basée aux Îles vierges britanniques.

Malgré l'enquête, toujours en cours, de la CTIF, le SPF Finances a décidé de mandater Forax, alors que la nouvelle législation stipule que les entreprises mandatées doivent être en règle avec le fisc. Le ministre des Finances Johan Van Overtveldt (N-VA) confirme que son cabinet et l'administration étaient au courant de l'enquête pesant sur Forax. "La CTIF doit d'abord déterminer s'il est effectivement question de blanchiment", indique son porte-parole Ferry Comhair. "Des mesures supplémentaires éventuelles pourront être envisagées une fois que nous disposerons de plus de détails."

Nos partenaires