'Toucher aux pensions complémentaires peut coûter le tiers de son capital au travailleur'

01/10/15 à 10:04 - Mise à jour à 10:03

Source: Belga

Si le gouvernement accède à la demande des compagnies d'assurance d'adapter la garantie de rendement sur les pensions complémentaires, les travailleurs pourraient perdre un tiers de leur capital pension, affirme jeudi le PTB.

'Toucher aux pensions complémentaires peut coûter le tiers de son capital au travailleur'

© istock

Une diminution de la garantie de rendement de 3,25% à 1,5% représente à long terme une réduction du capital minimal de pension de plus d'un tiers, a calculé le PTB.

Le parti a développé une série de cas concrets. Ainsi, une femme de 25 ans qui verse 600 euros par an pour sa pension complémentaire, tout comme son employeur, verra son capital minimal de pension diminuer de 35.568 euros.

"Le rendement sur les marchés financiers à long terme est encore plus élevé que 3,25%", indique le PTB. Le parti demande que le gouvernement fasse un autre choix. "Une plus grande sécurité en matière de pensions doit être un objectif de l'actuelle politique des pensions, tant légales que complémentaires." (INT, POL, KWO, SLE, VAD, fr)

En savoir plus sur:

Nos partenaires