Tests de résistance: manque de transparence pour plusieurs banques allemandes

26/07/10 à 10:20 - Mise à jour à 10:20

Source: Trends-Tendances

Plusieurs banques allemandes soumises à l'épreuve des tests de résistance publiés vendredi soir ont omis de détailler leur risque sur la dette souveraine des Etats européens, contrairement à ce qui était prévu, rapporte lundi le Financial Times.

Tests de résistance: manque de transparence pour plusieurs banques allemandes

© Epa

"Nous avions un accord avec les autorités de régulation et les banques qui prévoyait que chaque banque publierait séparément ses risques sur la dette souveraine", a déclaré au journal Arnoud Vossen, le secrétaire général du Comité européen de supervision bancaire (CEBS).

Or, en Allemagne, 6 des 14 établissements soumis aux tests de résistance se sont abstenus vendredi de préciser ce risque, selon le FT. Il s'agit de Deutsche Bank, Postbank, Hypo Real Estate, les groupes mutualistes DZ et WGZ Bank, ainsi que la banque publique régionale berlinoise Landesbank Berlin.

Cet oubli volontaire pourrait faire craindre aux marchés que les banques allemandes aient quelque chose à se reprocher, et risque de gâcher le message de transparence aux marchés que devait donner les résultats des tests, rappelle le FT.

Parmi les 91 banques européennes soumises aux tests de résistance, 7 ont été recalées, parmi lesquelles la banque allemande Hypo Real Estate, dont l'échec était prévisible. Dirigeants et régulateurs européens ont défendu la crédibilité des tests.

Trends.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires