Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

07/03/16 à 15:52 - Mise à jour à 15:52

Taux négatifs: 'Ce serait suicidaire de retirer son argent des banques'

Les épargnants belges ne veulent pas qu'on rabote le rendement de leur épargne ! Ils viennent d'ailleurs encore de le dire dans le cadre d'un récent sondage.

Taux négatifs: 'Ce serait suicidaire de retirer son argent des banques'

© istock

Comme vous le savez, le grand danger qui plane sur la tête des épargnants, c'est de se retrouver non pas avec des rendements très bas, comme c'est déjà le cas actuellement avec les livrets d'épargne, mais bien de se retrouver, demain ou après-demain, avec des taux négatifs. 86% des personnes sondées par le journal L'Echo disent qu'elles retireraient tout ou partie de leur argent si le rendement de leur livret d'épargne devenait négatif ! En clair, le Belge n'est pas prêt à payer sa banque pour conserver son argent !

Et si cela devait arriver, 32% des personnes interrogées garderaient leur argent sous forme de cash. Ce serait pourtant une très mauvaise idée. D'abord pour des raisons de sécurité. Et ensuite, n'oubliez pas que l'État accorde sa garantie de 100.000 euros aux comptes d'épargne, mais pas à l'argent qui est planqué sous un matelas ou à six mètres sous le sol de votre jardin ! Bien entendu, certains voudront opter pour un coffre bancaire, mais si c'est le cas, ils devront se dépêcher, car les banques ferment de plus en plus d'agences. Et celles qui subsistent n'ont généralement pas de coffres à disposition, car ils prennent de la place !

Partager

La plupart des livrets d'épargne en Belgique donnent déjà un rendement négatif !

En fait, ce sondage a été réalisé uniquement parce que plusieurs banquiers ont déclaré que le taux minimum pour les livrets d'épargne - qui est de 0.11% - est un taux encore trop élevé. Évidemment, ce genre de déclaration n'enchante pas les épargnants belges qui se disent que si le taux minimum n'existe plus, alors rien n'empêchera ces banques d'imposer demain des taux... négatifs, comme c'est déjà le cas au Japon, en Suisse, au Danemark ou en Suède !

À ce stade, deux remarques. La première, c'est que ce taux minimum légal ne sera pas changé, notre ministre des Finances s'y est engagé, et électoralement, aucun ministre - quelle que soit sa couleur politique - n'aura envie de faire sauter ce taux légal minimum. La deuxième remarque est moins positive, hélas. On se braque sur ce taux minimum légal de 0.11%, mais en réalité, il est déjà de 0% ! Pourquoi est-ce que je dis cela ? Simplement parce que ce taux légal minimum est composé d'un taux de base de 0.01% et d'une prime de fidélité de 0.10%. Or, la prime de fidélité pour y avoir droit, il faut accepter de ne pas retirer d'argent de son livret d'épargne pendant 12 mois, jour pour jour. Autant dire que c'est assez rare et qu'en réalité, le vrai taux minimum légal est celui de 0.01% - autant dire 0%.

Et j'ajoute qu'il est même déjà négatif, car si vous retirez l'inflation et les frais bancaires, la plupart des livrets d'épargne en Belgique donnent déjà un rendement négatif. Les personnes qui ont répondu à ce sondage le savent-elles ? Et si oui, seront-elles toujours 86% à retirer leur argent en totalité ou en partie ? Ce serait suicidaire, d'autant qu'en cherchant bien sur le marché, il est encore possible d'avoir un rendement dix fois plus élevé avec de simples comptes d'épargne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires