Stagnation des dividendes mondiaux en 2016, accélération en Europe

20/02/17 à 11:19 - Mise à jour à 11:19

Source: Belga

Les dividendes versés aux actionnaires dans le monde ont quasiment stagné en 2016. Ils ont souffert d'un fort ralentissement aux Etats-Unis, selon une étude de la société de gestion Henderson Global Investors qui relève toutefois une accélération en Europe.

Stagnation des dividendes mondiaux en 2016, accélération en Europe

© iStock

Les dividendes mondiaux ont grappillé 0,1% pour atteindre 1.154,5 milliards de dollars l'an dernier, contre 1.152,7 milliards en 2015, précise l'étude publiée lundi, qui analyse les dividendes payés par les 1.200 plus importantes sociétés en termes de capitalisation boursière au 31 décembre. Selon Alex Crooke, spécialiste des dividendes chez Henderson Global Investors, "les perspectives de croissance économique apparaissent plus encourageantes en 2017". Aux Etats-Unis, "qui représentent deux cinquièmes de la masse mondiale", les dividendes ont atteint 412,5 milliards de dollars soit une hausse de 4,1% "qui contraste avec les progressions à deux chiffres enregistrée en 2014 et 2015", détaille le rapport. "La croissance anémique des bénéfices, l'accent mis sur le renforcement des bilans et la faiblesse du secteur de l'énergie expliquent" l'essoufflement. L'Europe, hors Royaume-Uni, a affiché pour sa part une solide croissance de 4,3% à 219,6 milliards de dollars, avec toutefois "d'importantes disparités" entre les pays. La France décroche de nouveau le titre du "plus gros payeur de dividendes" avec une progression de 11,8% à 54,3 milliards de dollars. En Asie, les dividendes de la Chine ont diminué pour la deuxième année consécutive pour finir à 28,4 milliards de dollars (-13,4%), tandis qu'au Japon la solidité du yen a assuré une forte progression de 24,4% à 65,1 milliards. "Les dividendes des services publics, de la santé et de la technologie sont ceux qui ont enregistré la plus forte progression". L'énergie et le secteur minier ont vu leurs dividendes chuter, selon Henderson.

Nos partenaires