Sous la pression, le patron de Wells Fargo part à la retraite

13/10/16 à 11:50 - Mise à jour à 11:50

Source: Afp

La banque américaine Wells Fargo a annoncé mercredi le départ immédiat de son PDG John Stumpf après le scandale des comptes factices ouverts au nom de clients à leur insu qui éclabousse l'établissement depuis septembre.

Sous la pression, le patron de Wells Fargo part à la retraite

John Stumpf © Reuters

A lire aussi: 'Ce patron de banque est récompensé pour ses erreurs... et impossible à virer'

M. Stumpf, 63 ans, qui officiellement part à la retraite, sera remplacé par Timothy Sloan, son numéro deux, indique l'institution financière californienne qui octroie un crédit immobilier sur cinq aux Etats-Unis et se situe au quatrième rang des banques du pays.

Wells Fargo est sous pression depuis qu'elle a écopé d'une amende de 185 millions de dollars le 8 septembre pour avoir ouvert, entre 2011 et 2016, environ deux millions de comptes fictifs au nom de ses clients et en leur facturant les services.

Les conseillers en clientèle ayant commis ces malversations expliquent que le but était d'atteindre leurs objectifs commerciaux pour toucher des bonus. Environ 5.3000 salariés ont été licenciés.

Compensation de départ ?

Des parlementaires américains, dont la démocrate Elizabeth Warren, qui dénonce régulièrement les abus de Wall Street, avaient appelé à la démission de M. Stumpf au cours d'auditions médiatisées au Congrès.

John Stumpf, entré chez Wells Fargo en 1982, avait accepté de renoncer à 41 millions de dollars de rémunération en stock-options mais écartait toute idée de démissionner.

Wells Fargo, qui a pour premier actionnaire le milliardaire Warren Buffett, n'a pas indiqué mercredi si M. Stumpf allait toucher une compensation dans le cadre de son départ.

"J'ai estimé que c'était mieux pour l'entreprise que je démissionne", a-t-il dit, cité dans le communiqué.

Outre les rênes du groupe, Tim Sloan entre aussi au conseil d'administration mais n'en sera pas le président.

Nos partenaires