Sauvetage Fortis/ABN Amro et ING: "Autorités néerlandaises ont fait de grandes erreurs"

11/04/12 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

Source: Trends-Tendances

Les autorités néerlandaises ont fait de grandes erreurs lors du sauvetage, à coup de milliards d'euros, de Fortis/ABN Amro et d'ING, a conclu la commission d'enquête parlementaire néerlandaise "Système financier" qui se penche sur les mesures prises par les autorités pour sauver les banques lors de la crise financière.

Sauvetage Fortis/ABN Amro et ING: "Autorités néerlandaises ont fait de grandes erreurs"

© Image Globe/Eric Vidal

Les banques Fortis/ABN Amro et ING ont été dans la tourmente en 2008 et ont menacé la stabilité financière des Pays-Bas.

Selon la commission, le ministère des Finances et la banque nationale néerlandaise (DNB) étaient "insuffisamment préparés par l'ampleur de la crise et ont été submergés". Le gouvernement a été contraint à des mesures de sauvetage massives et la Deuxième chambre (Tweede Kamer) a été insuffisamment et tardivement informée.

L'Etat néerlandais a dégagé 16,8 milliards d'euros pour la nationalisation d'ABN Amro et de la partie néerlandaise de Fortis. Ce montant a ensuite dépassé les 30 milliards d'euros et ne correspondait pas à la valeur économique de la société, selon la commission. Les risques pris par les autorités étaient "importants et pas transparents".

Les problèmes chez ING ont été trop peu pris en compte par la DNB et le ministère des Finances, estime aussi la commission.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires