S&P, Moody's et Fitch traînés en justice au Portugal

09/05/11 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Trends-Tendances

Dans leur plainte, quatre économistes portugais accusent les trois agences de notation de "pratiques abusives" ayant provoqué de "graves dommages aux intérêts de l'Etat et du peuple portugais".

S&P, Moody's et Fitch traînés en justice au Portugal

Le ministère public portugais a décidé d'ouvrir une enquête visant les trois principales agences de notation financière, à la suite d'une plainte pour "pratiques abusives" déposée par quatre économistes, a-t-on appris lundi auprès des services du procureur général de la République.

"L'enquête, instaurée sur la base d'une plainte de quatre économistes contre des agences de notation, a été ouverte le 3 mai", a précisé cette source à l'AFP, confirmant une information du quotidien Diário Económico. Les services du procureur se sont refusés à tout autre commentaire, invoquant le "secret judiciaire".

Le 11 avril, quatre économistes portugais avaient porté plainte contre les agences Standard & Poor's, Moody's et Fitch, pour leur rôle dans la crise de la dette souveraine. Dans leur plainte, les quatre économistes accusaient ces trois agences de "pratiques abusives" ayant provoqué de "graves dommages aux intérêts de l'Etat et du peuple portugais".

Fragilisé par un déficit record et une croissance structurellement atone, le Portugal a vu, depuis un an, la note de sa dette souveraine régulièrement abaissée par les agences de notation, provoquant l'envolée des taux d'intérêts des emprunts d'Etat.

Le 6 avril, au lendemain d'une nouvelle dégradation par l'agence Moody's, le gouvernement de José Socrates s'était résolu à demander l'aide de l'UE et du FMI pour éviter une rupture de financement.

Trends.be, avec Belga

Nos partenaires