Quelles alternatives pour le remplacement de Proton ?

27/09/12 à 14:45 - Mise à jour à 14:45

Source: Trends-Tendances

Fin 2014, le système de paiement Proton disparaîtra, mais Bancontact/Mister Cash développe des alternatives. Ainsi, Bancontact a déjà baissé les tarifs des petits paiements pour les commerçants.

Quelles alternatives pour le remplacement de Proton ?

À partir de 2014, des terminaux permettront aussi de payer des montants inférieurs à 10 euros sans devoir introduire de code pin. Enfin, des paiements sans contact (contactless) ou de smartphone à smartphone sont en développement. L'arrêt de Proton est une conséquence du comportement des consommateurs qui privilégient la carte Bancontact/Mister Cash. "Le nombre de transactions Proton baisse chaque année. Actuellement, les consommateurs paient des montants inférieurs à 10 euros dix fois plus avec Bancontact qu'avec Proton, respectivement 152 millions de transactions contre 41 millions pour Proton", a expliqué jeudi Kris De Ryck, CEO de Bancontact/Mister Cash.

Le système Bancontact, populaire par essence, poursuit une croissance de 6%. De nouveaux systèmes de paiement sont actuellement développés par Bancontact/Mister Cash et devraient voir le jour à moyen terme. À partir de 2014, le consommateur pourra payer certains services (parking ou distributeurs de boissons par exemple) sans devoir introduire de code pin. Le paiement sans contact (contactless), comme on peut le voir dans le métro de Londres, est aussi en développement. Enfin, la société développe aussi le paiement de smartphone à smartphone. Cette application permettra par exemple de payer un livreur de pizza ou de partager la note d'un restaurant.

Cette année, la société a déjà baissé les coûts des petits paiements par Bancontact pour les commerçants de manière "substantielle". Le patron de Bancontact/Mister Cash n'a pas donné de chiffres précis, mais a indiqué que les tarifs pour les paiements inférieurs à 10 euros étaient comparables à ceux de Proton. "Cela devrait devenir un réflexe pour le commerçant de ne plus réclamer de coûts supplémentaires au client", souligne le CEO de Bancontact/Mister Cash.

Avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires