Quel banquier central est le plus riche?

22/11/16 à 12:20 - Mise à jour à 12:28

Source: Moneytalk

En tant que président de la Banque Centrale Européenne, Mario Draghi ne reçoit pas le salaire le plus élevé de tous les banquiers centraux. En Belgique, Jan Smets a notamment un montant plus élevé sur sa fiche de salaire.

Quel banquier central est le plus riche?

© Jan Smets, gouverneur de la Banque Nationale de Belgique

Une enquête de l'agence de presse Bloomberg révèle que le salaire des banquiers centraux dépend fortement du pays dans lequel ils sont actifs. Mario Draghi, le président de la Banque Centrale Européenne (BCE) n'arrive qu'en quatrième place sur la liste des banquiers centraux qui gagnent le plus dans la zone euro.

Jan Smets, le président de la Banque Nationale de Belgique, perçoit le salaire le plus généreux de tous les banquiers centraux de la zone euro. L'an dernier, il a gagné 480.000 euros. C'est presque 100.000 euros de plus que Draghi. Le président de la BCE a, lui, reçu 386.000 euros. La différence est encore plus frappante si l'on fait la comparaison avec le salaire du banquier central de Lituanie. En 2015, Smets a gagné six fois plus que son collègue lituanien Vitas Vasiliauskas, le banquier central avec le salaire le plus bas de la zone euro.

Ignazio Visco, le président de la Bank of Italy et Jens Weidmann, le président de la Bundesbank, complètent le top trois. Ils gagnent respectivement 460.000 et 432.000 euros.

Hors zone euro

Si nous regardons au-delà des frontières de la zone euro, nous arrivons à la conclusion que Smets n'est pas le plus riche des banquiers centraux. En Grande-Bretagne, Mark Carney, le président de la Bank of England, a gagné 563.000 euros l'an dernier. Il a en outre droit à un logement.

Janet Yellen, la présidente de la Federal Reserve américaine, doit se contenter de beaucoup moins. L'an dernier, elle a gagné 188.000 euros. Le banquier central le plus prospère est Thomas Jordan, le président de la Swiss National Bank. Selon Bloomberg, il a obtenu 815.000 euros l'an dernier. Il peut également gratuitement faire usage des transports publics.

Les salaires confortables des banquiers centraux sont toutefois bien pâles comparés à ceux des CEO des banques sous leur supervision. John Cryan, le CEO de Deutsche Bank, a gagné 1,9 million d'euros l'an dernier. Jean-Laurent Bonnafe, le CEO de BNP Paribas Fortis SA, a presque perçu le double, soit pas moins de 3,5 millions d'euros.

Nos partenaires