31/03/17 à 14:29 - Mise à jour à 14:29

Que préfère la Bourse, la gauche ou la droite ?

A priori, si on devait poser la question de savoir ce qui est le mieux pour la Bourse, un gouvernement de droite ou un gouvernement de gauche, le bon sens opterait immédiatement pour la droite. Et pourtant...

Que préfère la Bourse, la gauche ou la droite ?

© istock

La Bourse, comme le savent les experts, est parfois fâchée avec le bon sens. La preuve en a été donnée par un universitaire français, David Le Bris, qui s'est amusé, comme le rappelle Le Figaro, à mesurer la performance moyenne des actions sous la gauche et la droite depuis le début de la IIIe République. Il ressort de son étude que la Bourse grimpe davantage sous un gouvernement de gauche (5.9% par an), que sous la droite, qui voit elle la Bourse grimper seulement de 2.12% en moyenne !

Les plus anciens se diront que le calcul est biaisé, qu'ils se souviennent que lorsque François Mitterrand est arrivé au pouvoir, la Bourse a pris peur et a bu la tasse. Leur mémoire est correcte, lors de l'élection de Mitterrand en mai 1981, la Bourse a perdu immédiatement 33%, soit sa pire performance mensuelle depuis... 1854 ! Mais si la mémoire de certains de nos auditeurs est bonne, elle n'est sans doute pas complète, car sur le reste du septennat socialiste, la Bourse s'est reprise et les actions ont progressé de plus de 250% ! C'est la période la plus faste de l'histoire boursière.

Partager

Un président centriste et la Bourse, ça donne quoi, docteur ?

En revanche, après l'arrivée de Nicolas Sarkozy au pouvoir et avant le début de la crise, l'indice parisien, le fameux CAC 40, a perdu 25 %. Et à la fin de 2008, la chute était même de 50 % !

Bien entendu, chacun y va de son explication pour justifier ce paradoxe. À en croire Le Figaro, les uns disent que la gauche est meilleure pour la Bourse, car elle peut s'attaquer à des tabous ou à des réformes douloureuses sur le plan social. D'autres disent que c'est juste une question de chance, que quand la gauche arrive au pouvoir, l'économie va bien, alors que lorsque la droite arrive, l'économie va mal.

Pour ma part, j'ai des doutes sur ce genre d'explications a posteriori. Et puis demain, si c'est Emmanuel Macron qui devient président de la République, quelle sera l'attitude de la Bourse pour un candidat qui ne se déclare ni de gauche ni de droite ? Le centre et la Bourse, ça donne quoi, docteur ? Réponse d'ici quelques jours...

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires