Marc Buelens
Marc Buelens
Professeur
Opinion

19/04/17 à 12:25 - Mise à jour à 12:35

'Quand la bulle éclatera-t-elle ? Fin 2018, vous feriez mieux d'avoir du cash en devises fortes...'

Le monde se laisse volontiers tromper. Certainement avec les produits financiers, estime Marc Buelens, professeur émérite à la Vlerick Business School.

Je m'en souviens comme si c'était hier. Autour des années 2000, les bourses étaient d'humeur euphorique. Une nouvelle économie dénuée de frictions allait voir le jour. Les marchés financiers ne devaient surtout pas être régulés. Car les marchés sont transparents et par là même efficients. L'allocation de capital ne peut pas être plus efficiente que via les marchés financiers. Si l'État s'aventure sur ce terrain, c'est le moyen le plus sûr d'échouer. Il faut surtout laisser jouer les forces du marché libre. Les banques ne doivent pas être limitées dans leurs activités. Les arbres allaient pousser jusqu'au ciel. L'État a commencé prudemment à investir ses fonds de pension en bourse, ensuite moins prudemment. Car ceux-ci ne pouvaient que grimper. Pourquoi je m'en souviens encore aussi bien ? Parce que, lorsque la petite fête fut terminée, j'ai écrit un livre à ce sujet, Managementshock, qu'on ne parvient même plus à trouver en seconde main.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires