Pourquoi les banques placent leur argent à la BCE

09/01/12 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Trends-Tendances

Les dépôts des banques auprès de la Banque centrale européenne volent de record en record alors qu'ils ne sont rémunérés qu'au taux de 0,25 % par la BCE. Un montant bien plus faible que ce que les banques pourraient en tirer si elles plaçaient cette somme sur les marchés...

Pourquoi les banques placent leur argent à la BCE

© Thinkstock

Les banques de la zone euro ont déposé 463,565 milliards d'euros au cours du week-end auprès de la Banque centrale européenne, un nouveau record. Le précédent record remontait à la fin de semaine dernière : les banques avaient stocké pour 455 milliards d'euros auprès de la BCE entre jeudi et vendredi.

Depuis la fin de décembre, ces dépôts au jour le jour volent de record en record alors qu'ils ne sont rémunérés qu'au taux de 0,25 % par la BCE, soit un montant bien plus faible que ce que les banques pourraient en tirer si elles plaçaient cette somme sur les marchés.

Les banques européennes font davantage confiance à la BCE qu'à leurs consoeurs

Ils évoluaient cependant déjà à des niveaux très élevés depuis l'été, signe que les banques de la région ne se font plus suffisamment confiance entre ellespour se prêter l'argent dont elles ont besoin pour boucler chaque jour leurs opérations, comme elles le font en temps normal, et préfèrent ne pas prendre de risque en plaçant leurs excédents de liquidités auprès de la BCE.

Une importante injection de liquidités par la BCE, qui a prêté 489 milliards aux banques de la zone euro en décembre, peut aussi expliquer ce phénomène, selon les économistes. Les banques n'ont pas encore vraiment commencé à investir cet argent sur les marchés, certaines le gardant pour faire face à des impératifs comptables de fin d'année ou à des échéances de prêts qui doivent tomber au cours du premier trimestre.

Au total, les établissements de la zone doivent rembourser 230 milliards d'emprunts au cours de cette période.

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires