Pourquoi la bancassurance cartonne

13/03/18 à 12:00 - Mise à jour à 15:17
Du Trends-Tendances du 08/03/18

Alors que certains s'en sont éloignés, la bancassurance apparaît aujourd'hui comme le modèle gagnant dans le paysage financier belge. En témoignent les bénéfices engrangés en 2017 par Belfius et KBC, deux machines qui tournent à plein régime.

Belfius et KBC vont bien. Très bien même. Merci pour elles ! L'an dernier, Belfius a dégagé un bénéfice net de 606 millions d'euros, en hausse de 13 % par rapport à 2016, soit la sixième année d'affilée, depuis sa reprise par l'Etat en 2011, que le groupe public dirigé par Marc Raisière affiche un résultat en hausse, pour franchir pour la première fois de son histoire la barre symbolique des 600 millions d'euros de bénéfices. KBC, de son côté, a réalisé l'an dernier un bénéfice de 2,6 milliards d'euros, en hausse de 6 % par rapport à 2016, confirmant ainsi son statut d'institution financière figurant parmi les plus rentables d'Europe. Point commun des deux enseignes ? Ce sont deux bancassureurs : deux groupes qui déploient à la fois des activités de banque et d'assurance (KBC Bank & Verzekeringen, Belfius Banque et Assurances). Une particularité que Marc Raisière n'a d'ailleurs pas manqué de souligner lors de la présentation des comptes annuels de Belfius voici quelques jours et qui, selon lui, prouvent que " la bancassurance est bel et bien un modèle gagnant aujourd'hui en Belgique ". Et cela, pour au moins trois raisons.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires