Plusieurs banques centrales rendent permanents des accords d'échange de devises

31/10/13 à 11:16 - Mise à jour à 11:16

Source: Trends-Tendances

La Banque centrale européenne (BCE) a annoncé jeudi qu'elle et cinq autres banques centrales, parmi lesquelles la Réserve fédérale américaine, la Banque d'Angleterre et la Banque du Japon, allaient rendre permanents leurs accords d'échanges de devises bilatéraux.

Plusieurs banques centrales rendent permanents des accords d'échange de devises

© EPA

Les accords de "swap" bilatéraux, jusqu'ici temporaires, entre ces banques centrales ainsi que la Banque du Canada et la Banque nationale suisse, "vont être transformés en accords permanents, c'est-à-dire que ces accords resteront en vigueur jusqu'à nouvel ordre", indique la BCE dans un communiqué. "Ces dispositions permettent la provision de liquidités dans chaque juridiction dans n'importe laquelle des cinq monnaies étrangères à cette juridiction, pourvu que les deux banques centrales participant à un accord d'échange de devises bilatéral particulier estiment que les conditions du marché garantissent une telle action dans l'une de leurs monnaies", ajoute-t-elle.

Les accords temporaires en la matière "ont permis de diminuer les tensions sur les marchés financiers et d'atténuer leurs effets sur l'économie", souligne la BCE. Dans le cas de l'institution monétaire de Francfort, ce mécanisme permettra à l'Eurosystème de continuer à fournir des euros aux banques centrales qui le souhaitent et à fournir à ses propres contreparties (les banques de la zone euro) en cas de besoin, des yens japonais, livres sterling, francs suisses et dollars canadiens en plus des opérations existantes concernant les liquidités en dollars américains.

Les accords de swap temporaires de la BCE avec la Banque d'Angleterre, la Fed, la Banque du Canada, la Banque nationale suisse et la Banque du Japon devaient prendre fin en 2014. En raison de la crise de confiance qui a ébranlé la zone euro, certaines banques de la région éprouvent des difficultés à accéder à des prêts en devises sur les marchés, d'où l'intérêt de ce genre d'accords.

Récemment, la BCE a signé un accord d'échange de devises avec la banque centrale chinoise, d'une durée de trois ans, destiné notamment à faciliter les transactions commerciales.

Nos partenaires