Plus de 360.000 Belges peinent à rembourser leurs crédits

21/12/10 à 14:43 - Mise à jour à 14:43

Source: Trends-Tendances

Le nombre de règlements collectifs de dettes a augmenté de 222 % sur l'ensemble de l'année 2010 par rapport à 2009, a chiffré Intrum Justitia, qui rappelle que ces procédures entraînent, outre un coût économique, un coût social important.

Plus de 360.000 Belges peinent à rembourser leurs crédits

© Thinkstock

Le nombre de règlements collectifs de dettes a augmenté de 222 % sur l'ensemble de l'année 2010 par rapport à 2009, constate mardi Intrum Justitia, société active dans la gestion de crédits, qui enregistré 650 nouveaux dossiers en 2010, contre un peu plus de 200 un an auparavant.

"Le nombre de consommateurs ne disposant pas d'une vue claire sur leurs revenus augmente toujours et se traduit par des personnes noyées sous les dettes, commente-t-elle. Pas moins de 364.309 Belges rencontrent des difficultés quant au remboursement d'un ou de plusieurs crédits."

Intrum Justitia rappelle que ces procédures entraînent, outre un coût économique, un coût social important : "Les dossiers de règlements collectifs de dettes mènent automatiquement à une substantielle charge de travail supplémentaire auprès des CPAS, des conseillers de dette et des tribunaux du travail."

L'entreprise plaide pour passer d'une approche d'assistance à une politique de prévention "là où il est possible d'éviter que les consommateurs s'endettent trop lourdement". Elle estime que la nouvelle législation sur le crédit à la consommation constitue "un pas dans la bonne direction".

Trends.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires