Plantureux bénéfice pour ING

03/08/16 à 10:30 - Mise à jour à 10:29

Source: Belga

Le bancassureur néerlandais ING a publié mercredi un bénéfice net quasiment multiplié par quatre au deuxième trimestre, à 1,295 milliard d'euros, contre 358 millions à la même période un an plus tôt, suite à la vente de son ancienne filiale néerlandaise d'assurance NN Group.

Plantureux bénéfice pour ING

© BELGA

Le chiffre d'affaires s'est établi quant à lui à 4,55 milliards d'euros, en hausse de 9%, a indiqué ING dans un communiqué.

A la même période l'année dernière, ING avait enregistré une perte de 1,11 milliard d'euros dans le cadre de ses activités en matière d'assurance, marquée par la déconsolidation, fin mai 2015, de son ancienne filiale néerlandaise d'assurance NN Group, dans laquelle ING n'était dès lors plus majoritaire.

ING avait été sauvée par l'Etat néerlandais au coeur de la crise financière de 2008. En échange d'une aide publique de 10 milliards d'euros, la Commission européenne, gardienne de la concurrence, avait exigé des restructurations, parmi lesquelles la vente des activités d'assurances.

Le bancassureur néerlandais s'était séparé l'année dernière de ses dernières parts dans son ancienne filiale américaine d'assurances Voya, introduite en Bourse à l'été 2013, et a terminé en avril 2016 la vente de son capital au sein de NN Group, dont elle devait se séparer complètement dans le courant de l'année.

"La stratégie +Penser à l'étape suivante+ d'ING et l'approche du +client d'abord+ continuent de générer une croissance commerciale solide et des bénéfices nets trimestriels", a déclaré Ralph Hamers, directeur exécutif du groupe, précisant que la banque a acquis un total de 950.000 nouveaux clients au premier semestre.

A la fin du trimestre, ING affichait un ratio de fonds propres durs (Tier 1) de 13,1%, "sans compter les 2,55 milliards d'euros de bénéfice net du premier semestre 2016", précise ING.

Sur l'ensemble du premier semestre, ING a dégagé un bénéfice net de 2,552 milliards (+20%) et un chiffre d'affaires de 8,634 milliards d'euros (+1,5%).

ING a encore annoncé mercredi le paiement d'un dividende intérimaire de 0,24 euro par action ordinaire, identique au dividende intérimaire payé au titre du premier semestre 2015.

Nos partenaires