Pétrole: la demande progresse en 2015 stimulée par la baisse des prix

12/08/15 à 12:37 - Mise à jour à 12:37

La croissance de la demande de pétrole se poursuivra en 2015, à son plus haut rythme depuis cinq ans, soutenue par la baisse des prix et la reprise économique mondiale, a estimé mercredi l'Agence internationale de l'énergie (AIE) dans son rapport mensuel.

L'agence prévoit qu'en 2015 la demande mondiale augmentera de 1,6 million de barils par jour (mbj) portée par une "croissance économique qui se consolide" et une baisse des prix conduisant "les consommateurs à utiliser plus d'essence".

Il s'agit de "la plus forte envolée de croissance en cinq ans", souligne l'AIE qui a revu à la hausse de 260.000 baril/jour sa prévision pour 2015 et table par ricochet sur une demande en progression de 1,4 mbj en 2016, soit une augmentation de 410.000 barils/jour par rapport à son estimation précédente.

Sous l'effet d'un "surplus de l'offre" de pétrole, en particulier en provenance des pays de l'Organisation des pays producteurs de pétrole (Opep), et du dollar fort, les prix de référence du baril ont perdu 10 dollars en un mois.

Le baril de Brent de la mer du Nord s'échange ainsi actuellement autour de 49 dollars, contre 59 le mois dernier, et celui du "light sweet crude" (WTI) à New York, à environ 43 dollars (contre 53 à la mi-juillet).

Néanmoins un processus de "réequilibrage" entre offre et demande "a clairement commencé", selon l'AIE, même s'il est "susceptible de se prolonger compte tenu d'une offre excédentaire qui devrait perdurer tout au long de 2016" et conduire à une accumulation des stocks de pétrole.

Avec l'AFP

En savoir plus sur:

Nos partenaires